Elodie, 39 ans
"Un voyage dans le corps, pour une libération du cœur et de l'esprit ! Je remercie Nathalie pour cette aventure.
J'ai enfin réussi à me libérer de mes peurs et à changer de prisme. Après des années, où je me sentais coincée, malgré un psychothérapie où j'avançais à tout petit pas, la mémoire cellulaire m'a libéré! "

Juliette, 51 ans

"'Un divorce, des difficultés relationnelles non résolues après des années de psychothérapie. Je souffrais du sentiment de ne pas être acteur de ma vie et surtout de dépendre du regard des autres pour exister. La méthode m'a permis de contacter les liens toxiques de l'enfance qui emprisonnaient ma vraie nature et ma personnalité. Libérée de ce poids du passé après quelques séances, certaines assez éprouvantes , j'ai l'impression de vivre enfin pleinement, de me recentrer sur moi avant tout...Après ces séances, je n'ai pas changé de vie mais j'ai appris à me faire confiance à m'aimer telle que je suis à aller vers ce / ceux que j'aime et qui me font du bien, à accepter les autres tels qu'ils sont... et la vie devient plus simple quand on ne joue pas un rôle... Merci"

Cécile, 43 ans

"J’ai découvert la mémoire cellulaire, par hasard, sur les conseils d’une amie à qui je confiais ma lassitude de revoir, dans ma vie, certains schémas relationnels inconfortables voire déprimants se répéter sans que je comprenne pourquoi, malgré mes efforts pour les éviter. J’avais essayé toutes sortes de méthodes conscientes de développement personnel et suivi plusieurs psychothérapies sans connaître une évolution favorable significative.

Je suis donc allée à ma première séance de mémoire cellulaire, un peu en désespoir de cause. Et je ne fut pas déçue !!!

Au fil des séances, j’ai appris à me connaître autrement, à comprendre mon fonctionnement et l’origine de ces schémas répétitifs. Cette connaissance et cette compréhension, grâce aux messages de mon seul corps, ont surtout eu un effet déculpabilisant pour moi : j’ai compris que je n’étais pas forcément personnellement à l’origine de ce qui m’arrivait dans la vie. J’ai pris conscience de l’influence complètement inconsciente de mon histoire, de celle de mes parents, voire de mes grands-parents ou d’autres proches sur mes émotions, mes réactions et actions. Grâce à ce travail, je sais maintenant mieux repérer les phénomènes déclencheurs et c’est ainsi plus facile pour moi d’agir, de changer mon comportement et me dessiner ainsi une autre v(o)ie : la mienne.

J’ai découvert combien mon corps pouvait être resté bloqué sur des événements de mon passé que mon mental, lui-même, avait minimisé voire presque oublié (un déménagement, la séparation avec une amie de classe par exemple) et combien ces blocages m’empêchaient d’avancer.

J’ai appris grâce à la mémoire cellulaire à accepter que mon corps ait aussi des choses à dire... il n’y a pas que mon mental ! Et j’ai ainsi pu approcher des points de blocage que mon mental n’arrivait pas à atteindre. C’est vraiment l’apport principal pour moi de la mémoire cellulaire.

Quant à Nathalie, elle a le don de m’expliquer avec clarté et justesse l’origine de mon fonctionnement. Elle sait trouver les mots justes en toutes circonstances et donne des pistes pertinentes pour trouver une autre manière d’agir et de ressentir.

Selon l’objectif que l’on s’est fixé ensemble en début de la séance, Nathalie choisit d’utiliser l’une ou l’autre de ses méthodes et à chaque fois, ce fut bénéfique. A chaque séance, j’ai vécu une révélation sur moi-même et cela m’aide, sans cesse, à grandir, évoluer et me renforcer.

Le temps entre chaque séance (3 à 4 semaines) est aussi important que la séance car il faut digérer ce qui a été découvert. Ce temps permet aussi de creuser certaines pistes ou questions restées sans réponse pendant la séance. Je n’avais jamais autant posé de questions à ma famille que depuis que je travaille sur ma mémoire cellulaire!

Avec ces quelques mois de suivi, j’ai vraiment le sentiment d’avoir déjà bien avancé! Je me sens mieux avec moi même et avec les autres ! Je me regarde et je regarde le monde avec beaucoup plus de bienveillance qu’avant la mémoire cellulaire ! Merci ! "

 


 "Tout ce que notre esprit s'efforce d'oublier parce que c'est insupportable, notre corps le porte en lui. "

Myriam Brousse


Contact:

Nathalie Duprez

06 44 67 99 77